Seton fait campagne en vidéo pour alerter sur les accidents dans les entrepôts

 

02 Mai2017

Ce spécialiste de la signalisation et de la protection des équipements vient de réaliser une sélection des vidéos sur Youtube montrant les pires chutes et accidents en entrepôts. Objectif : sensibiliser aux différentes manières de s'en prémunir.

A la manière d'un vidéo gag, la société lilloise Seton, spécialiste de la signalisation vient de réaliser une campagne à partir de vidéos postées sur Youtube recensant les chutes les plus catastrophiques et humoristiques qui ont pu survenir en entrepôt. Le but étant d'aider les logisticiens à mieux s'organiser afin d'éviter ces accidents.

 
50% des accidents du travail dus à une mauvaise manutention
 
Alors qu'en France, ce sont 160.000 employés qui assurent chaque jour la logistique sur près de 1,5 milliard de m² d’entrepôts, un accident est vite arrivé. Chargements, déchargements de palettes se côtoient dans un tohu-bohu afin de répartir les articles dans les rayonnages à l'aide de chariots élévateurs. En conséquence, d'après le fabricant, les manutentions manuelles seraient à l’origine en France de 50% des accidents du travail, 75% des cas d’inaptitude médicale et 100% des TMS (troubles-musculo-squelettiques). D'où l'idée de reprendre les pires scénarios d'accident afin de montrer aux acteurs de la logistique les bonnes pratiques à adopter.
 
Les chutes en hauteur
 
Parmi les accidents les plus courants, les chutes en hauteur à partir d'une rupture de niveau ou d'un escalier qui n'a pas été remarqué, peuvent avoir des répercussions très graves et conduire à un arrêt de travail. A cet égard, le fabricant recommande de poser une bande antidérapante contrastée afin de signaler le danger en délimitant les ruptures de niveaux, minimisant ainsi le risque de chute par glissade.
 
Les chocs de machines
 
Surtout en cas de manutention lourde, il peut vite arriver qu'une machine telle qu'un chariot élévateur entre en collision avec les rayonnages, provoquant la chute des marchandises en effet domino. Afin d'éviter ce genre d'accident malencontreux, il suffit de doter les montants des rayonnages d'une protection haute chargée d'absorber une partie du choc.
 
Les distances de parcours
 
La chute des marchandises peut également être provoquée par la circulation des engins de manutention lorsqu'un entrepôt est mal organisé ou encombré. Pour éviter cela, le fabricant préconise la pose de bande de signalétique au sol afin de pointer la matérialisation des emplacements des palettes, de l'espace de stockage ou encore des voies de circulation. Ainsi l'opérateur jauge en un coup d'oeil s'il a effectivement la place de passer ou pas avec son engin.
 
Les espaces de circulation
 
Les accidents les plus graves surviennent lorsqu'une machine renverse un employé, et ce, à cause d'un angle mort ou d'une baisse de vigilance. Accident qui pourrait être évité grâce à des marquages au sol afin de séparer les zones de passage du piéton de celles du chariot. En ce qui concerne les zones les plus risquées telles que les entrées ou sorties de bâtiment, il est recommandé d'installer des barrières de protection afin de séparer physiquement les voies de circulation. Il existe également une version modulaire de cette barrière, capable de s'adapter à différentes configuration afin de protéger les piétons et les équipements en absorbant les chocs.
 
Ségolène Kahn le 06/04/2017   infoprotection.fr
 
 
 
 
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44