Santé, nouvelle politique de prévention au Québec

 

01 Mars2017

Le gouvernement du Québec annonçait, le 23 octobre dernier, le lancement de sa politique gouvernementale de prévention en santé, un projet d’envergure pour améliorer la santé et la qualité de vie de la population. Il se dote ainsi d’un cadre intersectoriel structurant pour agir sur les facteurs qui ont un impact déterminant sur la santé. 

 
Au-delà de la santé, promouvoir le bien-être
 
La politique vise l’ensemble des québécois. En lien avec cette vision d’un Québec en santé, le gouvernement se donne 9 cibles à atteindre d’ici 2025 afin de suivre les progrès réalisés sur le plan de la qualité de vie et de la santé physique et mentale de la population. L’une d’elle porte sur l’atteindre d’un niveau élevé de bien-être émotionnel et psychosocial chez au moins 80% de la population.
La politique traduit l’engagement de 15 ministères et organismes, provenant de divers secteurs d’activité, à favoriser davantage la santé  et prévenir des problèmes évitables par la complémentarité, la synchronisation et la cohérence de leurs interventions. Elle comprend 28 mesures, de même que 5 chantiers, qui touchent les dimensions individuelles et environnementales qui font qu’une population est en bonne santé : habitudes de vies, scolarité, aménagement du territoire, logement, revenu conditions de travail, niveaux de vie, organisation du système de santé et de services sociaux etc.
 
Agir en amont, le rôle de la prévention 
 
La politique s’articule autour de 4 grandes orientations afin de marquer des progrès en matière de problèmes de santé évitables prioritaires, comme les problèmes d’adaptation sociale et de santé mentales, les maladies chroniques et les incapacités, certaines maladies infectieuses et les blessures. Les orientations correspondent aux grandes catégories de facteurs qui déterminent la santé et pour lesquelles des leviers qui permettent d’agir en amont des problèmes se situent dans différents secteurs :
-Le développement des capacités des personnes dès leur plus jeune âge ;
-l’aménagement de communautés et de territoires sains et sécuritaires
-l’amélioration des conditions de vie qui favorisent la santé en milieu de travail ; dans ce secteur, on a identifié comme objectifs de promouvoir la santé en milieu de travail par des démarches de type « entreprise en santé », et de promouvoir l’adoption de mesures diversifiées favorisant une organisation du travail mieux adaptée aux réalités des familles ;
-le renforcement des actions de prévention dans le système de santé t de services sociaux
De cette politique découlera un plan d’action interministériel qui soutiendra sa mise en œuvre par des actions concrètes à déterminer par les principaux partenaires concernés.
 
Une nouvelle politique de santé au travail
 
Avec une bonne proportion de la population qui passe plus de la moitié de sa vie éveillée au travail, il est apparu important de couvrir également la santé en milieu de travail. « On sait aussi que plus le personnel sera bien, tant sur le plan physique que psychologique, plus l’entreprise sera également performante. Or une société productive contribue largement à la santé et la qualité de vie de sa population. »
Pour ce faire, on doit prendre en considération les risques inhérents au milieu lui-même. Beaucoup a été fait en santé et sécurité au travail dans une perspective de risques associés aux produits chimiques, à l’environnement physique et ergonomique. « Nous avons maintenant de nouveaux risques émergents, les risques psychosociaux, qui ont un impact important sur la productivité. Les milieux où on va encourager une bonne hygiène de vie, où les saines approches de santé psychologiques vont permettre au citoyen de rester en santé, et contribuer à la productivité de l’économie. »
Dans une entreprise performante, on reconnaît qu’il y a des avantages à non seulement préserver la santé de ses travailleurs, mais aussi à déployer des conditions favorisant le maintien, voire l’amélioration des habitudes et des conditions de vie.
 
Garder la boussole, la charte d’Ottawa
 
Cette approche de milieu de vie cadre très bien avec les principes de la charte d’Ottawa sur la promotion de la santé de l’Organisation mondiale de la santé : « La promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer. Pour parvenir à un état de complet bien-être physique, mental et social, l’individu, doit pouvoir identifier et réaliser ses ambitions, satisfaire ses besoins et évoluer avec son milieu ou s’y adapter. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie ; c’est un concept positif mettant l’accent sur les ressources sociales et personnelles, et sur les capacités physiques. La promotion de la santé ne relève donc pas seulement du secteur de la santé : elle ne se borne pas seulement à préconiser l’adoption de modes de vie qui favorisent la bonne santé ; son ambition est le bien-être complet de l’individu. »
 
On a ainsi souligné à Shangaï les 24 et 25 novembre dernier, le 30èmme anniversaire de la charte d’Ottawa en renouvelant tout son importance et sa pertinence dans le cadre notamment des objectifs de développement durable dont se sont dotés les pays de l’Onu, la santé faisant partie des 17 priorités identifiées.
Prendre soin de la santé physique et psychologique et du bien-être de ses salariés dans leur milieu de vie constitue clairement une voie présente et d’avenir, gagnante à court et long terme pour tous. 
 
Préventique - Janvier 2017
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44