Santé au travail : le taux d'absentéisme dans les collectivités territoriales atteint des records

 

01 Janvier2017

Selon une étude de Sofaxis, le taux d'absence des agents des collectivités territoriales pour des raisons de santé aurait augmenté de 26% depuis 2007. De ce fait, sur 100 agents, 9 seraient absents toute l'année, sachant que chaque absence coûte en moyenne 2.067 euros par agent employé.

 
Les chiffres du 17ème panorama annuel de l'absentéisme dans les collectivités territoriales ont de quoi faire frémir : selon Sofaxis, le courtier français en assurance du personnel du secteur public territorial et hospitalier à l'initiative de cette étude, les absences pour des raisons de santé dans cette filière observent une croissance continue depuis 2007 avec une augmentation de 26% depuis 2007. Pour parvenir à ces chiffres, l'étude a été menée auprès de 367.895 agents affiliés à la caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales, répartis dans 18.339 collectivités assurées. Focus sur ces chiffres chocs.
 
9 agents sur 100 absents durant toute l'année en 2015
 
L'exposition des agents aux absences pour raison de santé croît de 19 % depuis 2007. L'enquête précise que 44% des agents ont été absents au moins une fois en 2015 (contre 42% en 2014). Et 75% d'entre eux l'ont été pour cause de maladie ordinaire (14% pour accident du travail, 7% pour un congé maladie longue durée et 4% en congé maternité). De même, le taux d'absentéisme croît de façon constante d'environ 2% par an depuis 2010. Mais il augmente de 6% entre 2014 et 2015 pour s'élever à 9,3% en 2015 (toutes natures d'arrêt confondues : maladie ordinaire, maladie longue durée, maternité et accident du travail). C'est la maladie ordinaire qui engrange le nombre d'arrêts le plus élevé (41% à 47% depuis 2007). Vient ensuite la maladie de longue durée qui représente environ un tiers du taux d'absence global (entre 31% et 36%), l'accident du travail de 12% à 15% et la maternité environ 10%. Progression également de la durée moyenne des arrêts qui s'élève à 5% entre 2007 et 2015. En d'autres termes, durant ces huit années, elle passe de 34 à 36 jours. En termes financiers, les absences coûtent cher : environ 2.067 euros par agent employé absent en 2015. La maladie ordinaire représente un coût moyen de 1.150 euros tandis que les arrêts pour longue maladie représentent en moyenne 65.000 euros. 
 
72 arrêts pour 100 agents employés en 2015
 
Le nombre d'arrêts pour 100 agents employés exprime la fréquence des absences survenues sur une population étudiée. En 2015, l'absentéisme atteint 72 arrêts pour 100 agents employés. Un chiffre qui témoigne de la fréquence des absences survenues sur une population étudiée. A cet égard, les arrêts en maladie ordinaire sont les plus récurrents (60 sur 72, soit 83%), suivis par les accidents du travail. Les congés maternité étant les arrêts les moins fréquents. Autre fait important : alors que la durée moyenne d'arrêt progresse de 5% entre 2007 et 2015. Elle passe de 34 à 36 jours en 8 ans et retrouve ainsi en 2015 son niveau de 2010, sachant qu'entre 2011 et 2013, le nombre d'arrêts pour 100 agents avait diminué. Une inversion des tendances qui selon le rapport, s'explique d'une part par «des modifications législatives liées à la maladie ordinaire». Mais aussi par le fait de la suppression du seul jour de délai de carence dans la fonction publique qui aurait donc fait fortement augmenter le nombre d'arrêts de faible durée.
 
Les causes de l'absentéisme
 
L'âge est sans conteste l'une des causes les plus importantes du taux d'absence et de sa durée : alors que plus de la moitié des agents absents en maladie ordinaire ont plus de 45 ans, les agents de 55 ans et plus s'arrêtent près de deux fois plus longtemps que ceux de 25 à 34 ans. La durée de leurs arrêts est 2,2 fois plus importante que celle de leurs collègues de moins de 25 ans. Autre explication, le taux d'absentéisme pourrait aussi varier en fonction de la taille de la structure. Ainsi, en 2015, le taux d'absentéisme varie-t-il entre 6,4% pour les structures employant 1 ou 2 agents et de 9,3 % pour les collectivités employant 21 à 30 agents.
 
 
Ségolène Kahn
www.infoprotection.fr - 08-12-2016
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44