Les nouveaux environnements de travail sont-ils un moteur de performance ?

 

01 Juin2017

Une étude de l'Observatoire de l'engagement montre que la modernisation des environnements de travail stimulerait le bien-être et donc la productivité au bureau.

A l'heure de l'open space, du nomadisme et de l'ère numérique, une étude réalisée par l'Observatoire de l'engagement se penche sur le taux de satisfaction des salariés face à l'évolution des environnements de travail. Objectif : mesurer l'impact de l'environnement sur l'engagement des collaborateurs. Pour cela, l'étude qui a été réalisée entre janvier et avril 2017, a mandaté deux acteurs : le site Meilleures-entreprises.com qui s'est chargé d'interroger près de 4.000 salariés ainsi que l'Université Paris-Dauphine qui a enquêté auprès de 24 entreprises parmi lesquelles Blablacar, Coca-Cola, Danone, Engie, My Little Paris, Orange, la Société Générale ou encore Thalès et Ubisoft.

 
La Génération Z et les télétravailleurs sont les plus satisfaits
 
Dans les grandes lignes, alors que les trois quarts des interrogés travaillent en open space, 58% des sondés se sentent satisfaits de leur environnement de travail. Surtout en ce qui concerne les collaborateurs de la génération Z (- de 25ans) avec un taux de 73% de réponses favorables mais aussi les télétravailleurs (65%). Selon l'étude, ce fort taux de satisfaction est à mettre en perspective avec l'enquête menée auprès des entreprises dont la plupart se sont engagées dans des réaménagements d'espaces et d'horaires afin de faciliter le travail de leurs employés, par exemple, en leur permettant d'exercer à domicile.
 
Les espaces de détente
 
Parmi les réaménagements possibles, les espaces de détente (salles de napping, babyfoot, salles de sport...) sont appréciées par 37% des interrogés. En particulier ceux de la génération Z qui apprécient de pouvoir décompresser durant la journée (49%) et plus précisément les hommes qui profitent à 55% de ces espaces. Là où les femmes ne sont que 38% à les utiliser. Toutefois, la majorité des sondés (66%) déplore l'absence d'espaces permettant de se déconnecter. D'autant que 45% reconnaissent avoir des difficultés pour se concentrer au bureau.
 
Compenser les inconvénients de l'open space
 
Alors que le format open space est désormais de vigueur dans la plupart des entreprises, de nombreux inconvénients sont apparus pour les salariés qui peinent à se concentrer. En réaction à cela, les entreprises interrogées se sont penchées sur de nouveaux modes d'environnements de travail capables de compenser cette lacune. Salles de réunion multiples et multi-formats, boxes individuels pour s'isoler, espaces de visioconférence protégés, lieux d'échanges informels, salles de repos, salles de sport... les idées fusent afin de favoriser le bien-être des salariés ainsi que la convivialité. Pour aller plus loin, l'étude montre que ces nouveaux environnements de travail ont permis de repenser les organisations en interne. De fait, ont émergé des nouveaux modes de travail et de collaboration mais aussi de nouvelles fonctions en entreprise avec des "Chiefs Happyness Officers", des "Culture Manager" ou encore des "Feel Good Manager".
 
L'impact des outils digitaux
 
Avec ces nouveaux environnements de travail mais aussi l'aménagement du télétravail, il a fallu équiper les salariés de nouveaux équipements et outils digitaux comme les applications de réservation ou la messagerie instantanée. Pour la plupart des salariés interrogés (70%), ces modernisations sont perçues comme efficaces et favorisant l'autonomie. Une fois encore, la génération Z semble la plus satisfaite puisque 84% se servent spontanément de ces outils et applications. De même, ces jeunes estiment que ces nouvelles installations favorisent les interactions entre collègues et managers (+17 points par rapport à la moyenne), pas étonnant pour une génération qui a baigné dans les nouvelles technologies depuis l'enfance. De l'autre côté du spectre, près de la moitié (47%) des interviewés estiment que ces équipements et outils ne créent pas spécialement du lien et des interactions entre les personnes.
 
L'environnement de travail, un moteur pour les employés ?
 
Selon l'enquête menée auprès des entreprises, ces transformations des modes de travail ont suscité de la satisfaction et un sentiment de fierté auprès des collaborateurs bénéficiant de ces modernisations. En témoignent les chiffres des entreprises dont les bureaux sont les mieux évalués (Top 10 entreprises, 491 répondants), dont les collaborateurs sont plus satisfaits (+30 points d'écart avec la moyenne) de leur salaire et de leurs avantages, qu'ils sont fiers d'appartenir à des organisations innovantes (+22 points d'écart) et qu'ils évaluent positivement leurs équipes dirigeantes (+17 points d'écart). Sans compter les espoirs concernant l'évolution de leur carrière (+16 points d'écart) et l'évaluation de leur performance (+15 points d'écart). 
 
Ségolène Kahn
 
www.infoprotection.fr - 12/05/2017
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44