Les conditions d’une mise en œuvre réussie du travail à distance

 

01 Novembre2017

L’évolution des modes de vie et de travail a favorisé l’essor du télétravail, tant dans le secteur privé que dans la fonction publique. Pour autant, de nombreux obstacles freinent encore les mutations plus importantes qui doivent être mises en œuvre pour véritablement répondre aux nouveaux enjeux du monde du travail : mobilité croissante, coût et temps de transport, généralisation de l’usage des outils numériques… 

Multiples contraintes créées par l’essor du télétravail

En France, entrent dans la catégorie des télétravailleurs ceux qui, grâce aux NTIC, exercent leur activité hors des bureaux de leur employeur ou de leur client de manière ponctuelle ou régulière. Mais sa mise en œuvre pose encore diverses contraintes :
 
- Pour le salarié : autonomie, maintien de la qualité du service, risque d’isolement et de détachement par rapport à la culture et aux valeurs de l’entreprise, conciliation vie privée/vie personnelle, droit à la déconnexion…
 
- Pour l’entreprise : continuité du travail, contrôle et évaluation de la performance, préservation d’une communication fluide et de la cohésion d’équipe, adéquation des processus au travail collaboratif.
 
Une approche faussée par la confusion entre télétravail et travail à distance
Or, l’amalgame entre télétravail et travail à distance fausse jusqu’à la manière d’appréhender le problème. La plupart des dirigeants se laissent freiner par des préoccupations purement matérielles (fourniture d’équipements professionnels, etc.), alors que la vraie problématique réside dans la compréhension de ses enjeux du travail à distance, les conditions d’exercice, l’adaptation de l’organisation…
 
Le télétravail doit être considéré pour ce qu’il est, une forme de travail à distance qui comprend notamment le travail à domicile, le travail collaboratif dans les centres de coworking ou de corpoworking, le travail en réseau grâce à la visioconférence, mais aussi le nomadisme (travail pendant lors des déplacements professionnels)… 
 
D’ailleurs, le recours à différents types de tiers-lieux de travail soulève de nombreuses contraintes en matière de respect des normes d’équipement, de connexion internet avec un débit suffisant, de sécurité informatique, d’ergonomie au travail. Car pour des entreprises qui prennent le temps d’effectuer une étude des postes de travail, de choisir du mobilier de qualité et plus largement, d’œuvrer au bien-être de leur personnel, les espaces de travail externes doivent satisfaire aux mêmes impératifs.
 
Une réflexion globale nécessaire pour une mise en œuvre réussie 
Pour profiter des multiples opportunités du travail à distance et apporter une réponse efficace aux différentes problématiques : organisation, finances, matériel, technique, RH, etc., une profonde réflexion réunissant tous les acteurs (entreprises, syndicats, législateur) est indispensable. 
 
Car c’est uniquement au travers d’une approche globale que ce nouveau mode de travail, dans un monde dominé par le numérique, pourra améliorer la performance des entreprises tout en assurant la qualité de vie des millions d’actifs qui le pratiquent ou souhaitent le pratiquer.
 
Preventech Consulting - novembre 2017
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44