Le salarié, nouvelle cible du coworking ?

 

01 Mars2017

Nouveaux venus parmi la clientèle des espaces de coworking, les salariés pourraient bien offrir un peu d’air sur ce marché ultra-concurrencé.

 
Depuis La Cantine, le premier espace de coworking ouvert à Paris en 2008, l’offre ne cesse de s’enrichir et de se diversifier. On dénombre aujourd’hui pas moins de 900 tiers-lieux sur tout le territoire. Et l’arrivée prochaine du géant américain WeWork va encore faire gonf ler ces chiffres. Trop ? « Il est certain que nous allons arriver à un point où il y aura trop de lieux par rapport à la demande ! », note Marie-Hélène Féron, spécialiste des sujets coworking et tiers-lieux au sein de La Fonderie Île-de-France. Si les freelances et les start-up occupent pour l’heure la grande majorité des sièges dans ces espaces, ils ne suffisent pas à les faire vivre pleinement. Selon une étude de Deskmag et Social Workplaces publiée fin 2015, 50 % des acteurs ne feraient pas encore de profit et un peu moins de 30 % ont des espaces déjà rentables.
 
Pour trouver un peu d’air, les tiers-lieux cherchent à se démarquer et explorent de nouveaux business modèles. L’intérêt des grands comptes pour leurs espaces tombe donc à point nommé… Pour les séduire, ils s’adaptent. Les centres d’affaires proposent tour à tour des solutions plus flexibles pour compléter leurs offres existantes. Multiburo a lancé ses Spot en 2013, espaces collaboratifs offrant des postes de travail, bureaux fermés et petites stations pour téléphoner, le tout dans une ambiance plus décontractée. Regus a quant à lui crée la carte « Business World » à destination des nomades et équipes projet qui offre un accès à tous les centres du réseau pour 39 €/mois. Il s’est également allié à la Caisse des Dépôts et Orange pour créer le concept Stop & Work proposant des espaces de travail flexibles à proximité des secteurs résidentiels en tant qu’alternative au travail à domicile. Des acteurs comme Nextdoor multiplie d’autre part les ouvertures de site. Enfin, certains espaces choisissent de soigner la décoration pour affirmer leur identité, comme Kwerk et ses espaces léchés, d’autres de varier les services pour attirer le plus grand nombre en intégrant par exemple une crèche au sein de l’espace de coworking… Mais tous gardent en tête le même objectif : capter ce nouveau potentiel qui s’offre désormais à eux.
 
WorkplaceMagazine - 30 janvier 2017
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44