Carnets de recherche, l’exploration de la thématique des TMS par un doctorant-ergonome - Episode 1

 

15 Octobre2019

Cyril, nouvelle recrue chez Preventech Consulting, consultant-chercheur, ergonome et psychologue du travail depuis 14 ans, vous donne rendez-vous tous les mois pour partager ses Carnets de recherche.

Suivez l'évolution de ses réflexions autour de la problématique des troubles musculosquelettiques, en lien avec les risques psychosociaux.

Pourquoi Preventech Consulting investit dans la recherche et le développement sur la problématique des TMS ?

 
En juin dernier, j’ai intégré l’équipe Preventech Consulting en tant que Consultant Chercheur en Ergonomie et Psychologie du Travail, après avoir étudié les problématiques de prévention des risques professionnels pendant quatorze ans. C’est fort de cette expérience de terrain que j’ai formulé le projet d’une thèse sur les liens entre troubles musculosquelettiques (TMS) et risques psychosociaux (RPS). 
 
Je suis le second doctorant à intégrer l’équipe. Morgane R. réalise, pour sa part, une thèse sur la culture organisationnelle. Preventech Consulting, en soutenant notre démarche, montre son ambition d’investir dans la recherche & développement, afin d’être toujours plus innovant, d’enrichir ses pratiques, de répondre encore mieux aux besoins de ses clients et enfin, d’anticiper et de participer à l’évolution de la prévention des risques professionnels. 
 
L’objectif de ces carnets de recherche, sous forme de lettres mensuelles, est de vous inviter à suivre l’évolution du travail réflexif au sein du cabinet, et de vous apporter du contenu, de la connaissance, sur un sujet qui touche de très nombreux travailleurs, dans tous les secteurs d’activité : les TMS. 
 
Bien que les profondes mutations du travail à l’origine d’affections péri-articulaires soient identifiées depuis les années 70, et que l’INRS mène des recherches sur les troubles musculosquelettiques depuis la fin des années 80, les TMS restent un sujet d’actualité pour les entreprises. Ils constituent la première cause de maladie professionnelle, sont responsables de plus de 8,5 millions de jours de travail perdus, et représentent 85% des maladies professionnelles, tous secteurs confondus.
 
Dès le début de la recherche sur la prévention des TMS, la biomécanique s’est attelée à décrire avec précision le mouvement professionnel, c’est-à-dire le déplacement dans l’espace d’un segment corporel ou de l’ensemble du corps, par son amplitude (l’angulation), sa fréquence (sa répétition au cours d’un laps de temps donné) et son intensité (la force mobilisée), de manière très détaillée. Mais force est de constater que l’approche biomécanique a démontré ses limites.
 
L’apport de l’ergonomie a déplacé le problème. Du mouvement, nous avons commencé à nous intéresser au geste professionnel.
La différence entre le mouvement et le geste professionnel est que ce dernier a un sens : le geste est élaboré par les structures cognitives. L’étude du geste nous force à comprendre lesquelles et surtout pourquoi il est élaboré de cette manière. Le geste doit avoir une efficacité, c’est-à-dire permettre l’atteinte d’un objectif. Il prend place dans un contexte socio-économique, subjectif, psychique : par exemple, servir dans un restaurant 5 étoiles n’implique pas les mêmes gestes que servir dans un restaurant franchisé. Les gestes du serveur n’ont pas que pour objectif de déposer les plats et assiettes sur la table : ils sont aussi le reflet d’une image du restaurant et ont une signification propre pour le serveur.
 
L’étude des TMS nous a ouvert à une nouvelle conception et compréhension de l’homme au travail. Elle nous a forcés à considérer l’opérateur comme un être biologique et subjectif, en interaction avec un milieu et d’autres opérateurs. Cette vision intégrée de l’homme au travail fait sens pour la culture de Preventech Consulting. Notre ambition est en effet d’avoir une approche globale et intégrée de la prévention des risques professionnels. 
 
Cela suppose une vraie synergie entre les expertises, et non une simple juxtaposition des compétences. Notre équipe a été construite dans cet objectif. Sophie L., par exemple, est une spécialiste de l’identification et de l’évaluation des facteurs de risques auxquels sont exposés les salariés. Elodie B., notre référente ergonome, a développé une connaissance du facteur humain, des normes et des recommandations. Victor S. a développé des savoirs sur les gestes, les postures qu’adoptent les opérateurs et la manière dont ils mobilisent leur corps au travail, à travers l’activité physique en entreprise et le réveil musculaire. Bien d’autres expertises composent l’équipe de Preventech Consulting et participent à notre propositions de prévention des TMS : nutritionnistes, coachs activité sportive, sophrologues... 
 
Au sein de l’équipe Preventech Consulting, j’ai voulu trouver ma place en faisant le lien entre l’être biologique, sa subjectivité et son environnement. Le sujet des TMS offre cette opportunité est place l’objet d’étude à l’intersection des savoirs de l’équipe : la problématique des TMS mobilise les compétences de chacun et orchestre une collaboration permettant le développement des savoirs. 
 
C’est en soit un challenge en interne pour Preventech Consulting, tout autant que personnel pour moi, que de se placer volontairement à la croisée des chemins de ces savoirs et compétences qu’il faut mettre en mouvement, en musique.
 
Mais plus encore : les TMS restent un sujet d’actualité. L’agroalimentaire, l’aide à la personne, la santé … perdent encore de précieuses compétences du fait des TMS et de la désinsertion professionnelle qui les accompagnent. Le développement des activités de service apporte également ses problématiques et le secteur tertiaire n’est pas épargné par les TMS. 
 
Les efforts restent à faire et y il a encore beaucoup à découvrir dans le domaine de la prévention des TMS.
 
Cela justifie d’autant plus notre intérêt pour les TMS en entreprise. 
 
Par Cyril V., octobre 2019
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

23 rue Gambetta
93400 Saint-Ouen

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

23 rue Gambetta
93400 Saint-Ouen

01 44 09 70 44