A-Sis fait entrer les casques à réalité augmentée et reconnaissance vocale dans les entrepôts

 

01 Mars2016

Dans le sillage des lunettes à réalité augmentée, ces premiers casques multi-modaux font leur entrée pour libérer les mains mais aussi le champ de vision des manutentionnaires. La version proposée par cet éditeur français est commercialisée cette année. Elle est déjà testée sur un site industriel de Savoye, la maison mère d'A-Sis.
 
Dans le sillage des lunettes à réalité augmentée, ces premiers casques multi-modaux font leur entrée pour libérer les mains mais aussi le champ de vision des manutentionnaires. La version proposée par cet éditeur français est commercialisée cette année. Elle est déjà testée sur un site industriel de Savoye, la maison mère d'A-Sis.
 
Les casques à réalité augmentée ne sont plus l'apanage des joueurs de jeu vidéo. C'est du moins ce que démontre l'arrivée dans les entrepôts des premiers systèmes d'affichage tête haute pilotables par la voix. De quoi libérer les mains des opérateurs d'entrepôts. En général, ces derniers reçoivent les consignes de collecte ou de stockage de colis sur leur terminal radiofréquence. Désormais, les textes et même les images s'affichent sur un écran Oled haute définition (0,39 pouce) fixé sur la visière du casque. Il est relié par câble à un petit PC embarqué dans un gilet de signalisation. Il suffit de lever la tête vers l'écran pour visualiser les tâches à effectuer.
 
Cette solution a été conçue et développée par A-Sis, un éditeur de solutions logicielles pour le transport et la logistique. Cet acteur français appartient à Savoye (une des trois divisions du groupe Legris Industries) qui est concepteur et intégrateur de solutions logistiques. Cette PME compte 680 employés pour un chiffre d'affaires de 128 millions d'euros dont 7% sont consacrés à la R&D. Savoye a d'ailleurs acquis la solution de casque multimodale d'A-Sis. Actuellement, son déploiement est en cours sur trois postes d'opérateurs de production sur son site de Ladoix-Serrigny (Côte-d'Or). 
 
Grâce à ses batteries de 10 heures d'autonomie, le casque a pour particularité d'intégrer un micro et un logiciel de reconnaissance vocale. « Avec ce dispositif, l'opérateur interagit à la voix avec le logiciel d'entrepôt. Ce qui lui permet, entre autres, de confirmer une action qu'il vient de réaliser » , explique Evelyne Raynaud, directrice du développement et de la stratégie produits d'A-Sis. Pour optimiser l'usage de la commande vocale, l'éditeur a prévu une liste de mots clés et différents scenarii personnalisables. 
 
Constitué notamment d'une visière ainsi que d'une coiffe démontable et personnalisable au logo de l'entreprise, le casque est appelé à jouer sur les plate-bandes des Google Glass et autres lunettes à réalité virtuelle. Un champ sur lequel la société A-Sis s'est aventurée il y a trois ans en réalisant et testant des prototypes. L'expérience a tourné court : « Nous avons constaté notamment que le port de lunettes avec un texte sur-imprimé est source de danger car elle est susceptible de masquer l'approche d'un chariot de manutention », rapporte Evelyne Raynaud. 
 
Par ailleurs, le port de lunettes à réalité augmentée oblige l'employeur à adapter les verres à la vue de ses opérateurs. « A la différence de notre casque qui permet à chacun de conserver ses propres lunettes de correction tout en libérant le champ de vision », fait valoir la directrice du développement et de la stratégie produits d'A-Sis. L'éditeur a bien sûr recyclé les développements techniques relatifs à ses lunettes à réalité augmentée pour concevoir ce casque. Résultat, seul l'écran a été confié à un partenaire extérieur. A-Sis prévoit de lancer son casque multimodal lors de la prochaine Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL) 2016 qui aura lieu du 22 au 25 mars à Paris Nord-Villepinte. Son prix de vente n'est pas encore connu mais il devrait être comparable à celui d'un terminal radiofréquence haut de gamme. 
 
Eliane Kan
www.info.expoprotection.com - 07/03/2016
 
 
 
 
> Voir toutes les actualités
 

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44

Contactez-nous

Marjorie Dumont-Crisolago

Présidente en charge de la direction commerciale et marketing
Email : md@preventech.net

Laura Gaspard

Chargée de communication
Email : lg@preventech.net

PREVENTECH CONSULTING

4 cité Paradis
75010 Paris

01 44 09 70 44